Conférences en ligne, colloques enregistrés

La pandémie due au Covid-19 a bouleversé nos façons de faire et a accordé une place très importante aux contenus en ligne. Cette page a pour but de regrouper les manifestations scientifiques qui ont lieu en ligne.

CYCLE DE CONFÉRENCES DU GIS SOCIABILITÉS - "SOCIABILITÉ ET LIBERTINAGE AU SIÈCLE DES LUMIÈRES"

en parallèle de l'exposition "L'EMPIRE DES SENS, DE BOUCHER À GREUZE" au Musée Cognacq-Jay (8 Rue Elzevir, 75003 Paris), du 19 mai au 18 juillet 2021. Les interventions seront précédées de la

présentation d'une œuvre exposée dans l'exposition.

 

Via Zoom en webconférence. Participation libre sur inscription

obligatoire. Pour recevoir le lien de connexion, contactez :

alain.kerherve@univ-brest.fr

 

JEUDI 3 JUIN (17H-19H):

 

JEAN-CHRISTOPHE ABRAMOVICI (Professeur de littérature française, Sorbonne Université) :

« Le libertinage peut-il faire société ? Diderot au Salon »

Face aux toiles érotiques des Salons de peinture, Diderot multiplie les réactions contrastées, sinon contradictoires : ici, il blâme l’indécence de Boucher, déclare « être bien aise de voir des tétons et des fesses » mais ne pas vouloir qu’on lui en « montre » ; là, il devient égrillard face aux jeunes filles pourtant chastes et prudes d’un Greuze. Tout ne serait-il pas affaire de « public », de « destinataire » ? Les nudités en peinture posent la question de leur

partage. Visent-elles à fédérer, ou s’adressent-elles aux regards curieux d’un seul ? Le libertinage peut-il faire société ?

 

JEUDI 17 JUIN (17H-19H):

 

MICHEL DELON (Professeur Emérite de littérature française du XVIIIe siècle, Sorbonne Université):

Jardins libertins au XVIIIe siècle.

 

Le libertinage du XVIIIe siècle est associé au luxe des salons et aux raffinements des boudoirs, mais il s’attarde volontiers dans les parcs et jardins qui dessinent une carte du Tendre un peu cynique où les courbes des allées épousent les mouvements du désir. Le bosquet, la grotte et le labyrinthe y sont privilégiés et trouvent une nouvelle

actualité lorsque le parc à l’anglaise remplace le jardin à la française, lorsque Fragonard réinterprète les fêtes galantes de Watteau. Le souvenir de ces jardins se perpétue au moins jusqu’au roman de René Boylesve, La Leçon d’amour dans un parc (1902).

 

POUR PLUS DE DÉTAILS, VOIR LE SITE DU GIS : 

www.univ-brest.fr/gis-sociabilites/menu/Activit%C3%A9/Programme-2021

 

ET LE SITE DU MUSÉE COGNACQ-JAY :

 

https://www.museecognacqjay.paris.fr/fr/les-expositions/lempire-des-sens-de-boucher-greuze

TABLE-RONDE - Lundi 10 mai 2021 - Thermalisme et sociabilités féminines

Séance co-organisée avec le GIS Sociabilités, dans le cadre du séminaire "Thermalisme et Politique (XVIIe-XIXe siècle)" animé par Samuel Cuisinier-Delorme (MCF en anglais, Université Clermont Auvergne, IHRIM UMR 5317), Sophie Vasset (MCF en anglais, Université de Paris, LARCA UMR 8225) et François Zanetti (MCF en histoire, Université de Paris, EA ICT).

 

Lundi 10 mai (16h30-18h30)

 

Invitées : Annick COSSIC (HCTI, Université de Bretagne Occidentale), Elaine CHALUS (University of Liverpool) et Rachael JOHNSON (Kingston University).

 

Pour recevoir le lien Zoom, inscrivez-vous obligatoirement via ce formulaire d'inscription.

 

Pour plus d'informations sur le programme du séminaire : cliquez ici.

 

Lien vers l'annonce sur le site du GIS Sociabilités: cliquez-ici.

 

Early Modern Antitrinitarianism and Italian Culture: Interdisciplinary PerspectivesOnline workshop organized by Riccarda Suitner (German Historical Institute, Rome)

Lieu: German Historical Institute, Rome + livestream

 

Dates de l'évènement: 10/05/2021

 

Description: For registration please send an e-mail to info-event@dhi-roma.it

 

The deadline for registration is 7 May 2021.

 

The theme of the workshop is the influence of Italian culture on the Antitrinitarian movements that spread through Europe in a more or less clandestine fashion during the Early Modern period. One of the objectives is to go back to the period preceding the activity of the Sozzini and of Servet: we will consider the influences of various trends in the Italian thought of the 15th and 16th centuries that made a crucial contribution to shaping the ideas of the Antitrinitarians about Biblical exegesis, spirituality, baptism and the Trinity. We will also discuss the mutual exchanges between different groups, in touch with one another despite the ongoing persecutions by both Catholics and Protestants, in the later phases of the early modern period.

 

Programme

 

13:15–13:30 Martin Baumeister (Director of the GHI), welcome

 

Chair: Riccarda Suitner (GHI)

 

13:30–14:15 Emese Balint (University of Illinois Urbana-Champaign): Influences, Networks and Circulation of the Radical Protestants in East Central Europe

 

14:15–15:00 Anne Overell (Durham University): Italian Nicodemites amidst Radical and Antitrinitarian Reformers

 

15:00–15:30 Break

 

15:30–16:15 Sven Grosse (Staatsunabhängige Theologische Hochschule Basel): Melanchthon – Servet. Surveying a controversy

 

16:15–17:00 Stefano Brogi (Università degli Studi di Siena): Arminiani e

 

sociniani tra Grozio e Le Clerc

 

Discussants: Giorgio Caravale (Università degli Studi Roma Tre), Riccarda Suitner (GHI), Pasquale Terracciano (Firenze, Istituto Nazionale di Studi sul Rinascimento)

 

17:00 – 18:00 Break

 

18:00 Keynote lecture Ann Thomson (European University Institute): Antitrinitarianism in the 18th century

 

Discussant Girolamo Imbruglia (Università degli Studi di Napoli L’Orientale, Napoli)

 

Contacts: info-event@dhi-roma.it

 

Colloque en ligne : « Du théâtre de société au théâtre amateur. Permanence de pratiques (18e-21e siècles) » - 22-23 avril 2021

Colloque en ligne organisé par Valentina Ponzetto, Jennifer Ruimi, Jean-Claude Yon

 

Lien Zoom : https://unil.zoom.us/j/92532133315

Mot de passe: 701979 

 

Programme à consulter dans la pièce jointe.

 

Télécharger
Progrmme Permanences 22-23 avril 2021.pd
Document Adobe Acrobat 1'021.0 KB

Table–ronde « Sociabilité et épidémies : comment maintenir le lien social durant le long dix-huitième siècle » -  Jeudi 15 avril 2021, de 16h à 18h

Organisée par le GIS Sociabilités dans le cadre du projet européen DIGITENS, avec le Laboratoire PLEIADE, USPN, et le Laboratoire LARCA, Université de Paris.

 

Invités : Emmanuelle Peraldo (Université Cote d’Azur) ; Stanis Perez (MSH Paris-Nord/Pleiade) ; Elise Ricadat (Université de Paris) ; Laurent Turcot (Université du Québec à Trois-Rivières)

 

Les épidémies sont généralement sources de bouleversements sociaux. Les restrictions visant à limiter la propagation de la maladie obligent à une réorganisation des modes de vie du quotidien et transforment les relations et les interactions entre les individus, remettant en question la sociabilité. Cette table-ronde rassemble des spécialistes d’histoire sociale, d’histoire de la santé, de psychologie et psychanalyse, de littérature, s’intéressant aux mondes anglophones et francophones de l’époque moderne à aujourd’hui. Elle a pour objet de réfléchir à la manière dont les populations ont continué à maintenir les liens sociaux malgré les contraintes liées aux épidémies durant le Long dix-huitième siècle.

Elle interrogera l’impact des épidémies sur les « modes » comportementales et vestimentaires, selon les classes sociales, les âges et les zones d’habitation. Elle regardera la place donnée par les autorités aux rassemblements, divertissements et rencontres sociales, dans le cadre de leur gestion des épidémies. Elle tentera ensuite d’évaluer les degrés de résistances sociales face à ces changements. Une partie du débat abordera enfin les représentations et perceptions du lien social à travers les « témoignages » picturaux et écrits contemporains des épidémies.

 

La table-ronde aura lieu en ligne. Un lien vers la plateforme de visio-conférence sera envoyé en vous inscrivant directement via ce formulaire en ligne

 

Contacts: sabrina.juillet-garzon@sorbonne-paris-nord.fr ; sophie.vasset@u-paris.fr

 

Lien dédié à cette table ronde sur le site internet du GIS Sociabilités

 

Colloque de la SIEFAR

Femme et folie sous l'Ancien Régime, colloque en ligne, les  25 et 26 mars 2021.

 

Inscriptions sur : colloque.siefar@gmail.com

Conférence sur Marie-Anne Barbier

Dramaturge, poétesse, librettiste, romancière, journaliste – Marie-Anne Barbier s’illustre avec succès dans tous les genres littéraires en vogue au début du XVIIIe siècle. Elle est l’une des premières femmes de lettres à vivre de ses activités d’écrivaine. Justine Mangeant, spécialiste de littérature française du XVIIIe siècle, retrace la carrière de celle qui dénonçait le silence et l’oubli auxquels voulaient la condamner les « envieux de notre gloire » (Arrie et Pétus, 1702).

 

Par Justine Mangeant, doctorante, attachée temporaire d’enseignement et de recherche en littérature française du XVIIIe siècle à l’École Normale Supérieure de Lyon, IHRIM-UMR 5317

 

Lecture par Aurore Évain, comédienne

 

https://www.bnf.fr/fr/agenda/oeuvrer-sa-gloire-et-celle-de-son-sexe-la-carriere-litteraire-de-marie-anne-barbier